post

Pourquoi faire de la marche à pied ?

La marche est un sport pratiqué tous les jours, effectué même inconsciemment. Cette habitude est si bénéfique pour la santé car elle permet de mettre en action chaque muscle du corps. Ses bienfaits seront nombreux même pour une durée de 30 minutes seulement au quotidien. Donc chacun a la possibilité de la pratiquer.

Les avantages

La marche sous toutes ses formes permet de maintenir la forme. Ceci est valable aussi bien du point de vue moral que physique. Ce sport se décline également en trois classes, suivant la vitesse : lente, active et rapide. Chacun peut s’y adonner, quel que soit l’âge ou le sexe. Le principal avantage est l’absence de contrainte ou d’une règle quelconque. La pratiquer ne requiert pas de terrain spécifique, on peut marcher partout.

Les autres bienfaits de la marche

S’adonner à la marche à pied est faisable dans tous les endroits : à la campagne, en ville, en montagne, etc. La durée est également illimitée et la pratique se fait en toute saison. Ce sport a la vertu de renforcer les articulations. Les coups et les contacts vigoureux sont totalement absents. Le risque de traumatisme des chevilles ou des genoux est donc écarté. Les personnes souffrant d’obésité, de sédentarité et même celles qui sont en âge avancé sont encouragées à pratiquer la marche à pied.

Les réalités concernant la marche à pied

La pratique de la marche à pied garantit la détente au niveau psychologique. L’esprit bénéficie d’une meilleure aération et le stress est évacué. La personne pratiquant la marche à pied évite les différentes tensions de tous les jours. Durant la marche, le transit intestinal est activé optimisant la purification de l’organisme. Le corps gagne davantage en tonus et ce depuis la tête jusqu’aux pieds. Chaque muscle entre en action de manière douce.

post

Comment obtenir son brevet de capitaine 500 ?

La formation de Chef de Quart, menant à l’obtention du brevet de capitaine 500, reconnu par l’État comme un diplôme de niveau IV, permet de commander des navires dotés d’une jauge brute inférieure à 500 UMS et pouvant s’éloigner des côtes jusqu’à 200 milles. Ce cursus concerne les marins ayant déjà obtenu le brevet de capitaine 200 voile et s’effectue auprès d’organismes agréés par le Secrétariat d’État à la Mer, tels que l’École des Pêches. Retrouvez l’ensemble des formations disponibles sur www.ecoledespechesyeu.com.

Quel contenu pour la formation de capitaine 500 ?

Le brevet de chef de quart, ou capitaine 500, s’obtient après diverses épreuves alliant théorie et pratique. Durant cet apprentissage encadré de 19 semaines, l’équipe pédagogique assurera notamment des cours de navigation, de règles de barre, de météorologie et d’entretien du navire. Il sera également question de réaliser des stages pratiques afin de vérifier votre faculté à assurer la sécurité de votre équipage et du navire, quelles que soient les circonstances. Au terme de l’apprentissage, vous devrez savoir rédiger un rapport de mer, mais également représenter l’armateur vis-à-vis des acteurs portuaires et respecter les réglementations en termes de protection du milieu marin. Pour clore le cursus de capitaine 500, des épreuves écrites vous seront proposées sur les trois modules suivants :

  • Navigation
  • Manutention et arrimage de la cargaison
  • Module National Pont

Capitaine 500 : et après ?

Le brevet de Chef de Quart ouvre la voie à différentes perspectives de carrière dans le secteur maritime. Si vous êtes titulaire du Lieutenant de Pêche, vous pourrez exercer le métier de lieutenant ou second à la pêche, ou bien viser le métier de patron de pêche au large, en suivant les cours dédiés. Après 12 mois de navigation, vous pourrez également vous inscrire au Capitaine 3000 pour commander des navires au tonnage supérieur.

post

Focus sur la station de ski de Vars

Une station au cœur des Alpes du Sud

Vous avez besoin de vacances et souhaitez vous évader à la montagne ? La station de ski de Vars – la Forêt Blanche est faite pour vous. Située au sein du département des Hautes-Alpes, elle est l’une des stations les plus vastes et convoitées de la région. Son domaine skiable oscille entre 1650 et 2750 mètres d’altitude et propose une variété de pistes qui sauront charmer les skieurs en herbe comme les plus aguerris. En effet, Vars dispose de 116 pistes, dont 21 vertes, 45 bleues, 40 rouges et 10 noires. Certaines offrent des vues à couper le souffle sur les sommets environnants et le lac de Serre-Ponçon. La station de Vars – la Forêt Blanche comporte aussi une piste de ski de vitesse-kilomètre lancé. Par ailleurs, de nombreuses autres activités comme la luge, la visite de la Grotte de glace, la motoneige ou encore les chiens de traineaux sauront ravir petits et grands.

Une station aussi vivante en été qu’en hiver

Si station de ski rime souvent avec hiver, à Vars, l’été est également synonyme d’activité. Ainsi, il vous sera impossible de vous ennuyer dans cette région se trouvant au carrefour de la Provence, du Dauphiné et de l’Italie. Vous aurez notamment tout le loisir de vous émerveiller devant les paysages majestueux qui se dessineront sur les 100 kilomètres de pistes VTT et les 200 kilomètres de sentiers de randonnée situés à proximité immédiate de Vars. Si vous êtes en quête de sensations fortes, vous pourrez également vous adonner à la luge sur rail. Vous désirez bientôt séjourner dans la région ? N’hésitez plus et mettez-vous à la recherche d’un hébergement, et trouvez un hôtel à Vars.

post

Le trek du Kungsleden : de l’aventure assurée

Pour échapper au train-train quotidien, le Kungsleden, en Laponie, propose un trek des plus périlleux. Cette région reculée est située, au nord-ouest de la Suède. Cette aventure a déjà été effectuée par des randonneurs et des traileurs de renom. Les paysages sont tout simplement époustouflants.

L’itinéraire, en général

Les randonnées et le trail à Kungsleden se font en autonomie partielle. Cette partie de l’Europe figure parmi les moins peuplées. Le nom de cet endroit signifie la Voie Royale en français. Le point de départ se situe à Kiruna, au nord de la Suède. L’itinéraire de 440 km va de Abisko jusqu’à Hemavan. Cette région se trouve en Laponie suédoise, au nord du cercle polaire. Depuis ces endroits, les aventuriers pourront admirer des aurores boréales.

Durant le périple

La partie nord s’étale sur une longueur de 100 à 110 km environ de Nikkaluokta à Abisko. Sur l’itinéraire, les dénivelés sont plutôt acceptables, avec des étapes pas très longues. L’aventure est adaptée à ceux qui débutent en mode semi-autonomie. Aussi, tous les 10 à 20 km, des refuges sont disponibles pour s’abriter en cas de problème (tente abîmée, blessures, conditions météorologiques défavorables, etc.)

Le matériel de randonnée

La partie nord du Kungsleden figure parmi le plus peuplée de la région. Elle abrite également le plus de montagnes et est située dans la partie la plus arctique. Toutefois, à partir du mois de septembre, cette région est désertée par ses habitants. Le ravitaillement reste faisable dans les refuges pour une aventure de plus de 7 jours dans la nature. Il est également possible de prendre le train ou le bus au point de départ ou à l’arrivée du voyage c’est-à-dire à Kiruna ou à Nikkaluokta.

post

A la découverte du Kilimandjaro

Pour découvrir le Kilimandjaro on n’a pas besoin d’être expert en escalade ou en trail. Partir à l’aventure en Afrique de l’Est et découvrir cet immense massif est idéal pour les passionnés d’aventure. Le Kilimandjaro est le huitième plus haut sommet du monde. Son ascension nécessite 5 à 8 jours.

Les préparations

Les préparations se déroulent des mois à l’avance parce qu’il faut travailler ses poumons auparavant. Ce périple peut s’identifier à un véritable marathon. Toutefois, chacun a son propre rythme et ses capacités. Par ailleurs, il est conseillé de bien s’hydrater. Après des jours de marche, les provisions en eau peuvent diminuer d’où l’importance d’emporter des pilules d’iode ou des comprimés de nuun.

Les informations et les astuces à savoir

Lors de l’ascension du Kilimandjaro, l’essentiel est de bien connaître son corps. En effet, il ne s’agit pas d’une course, mais d’une exploration. Si on se fait dépasser par des personnes âgées on les laisse passer. L’acclimatation et l’altitude peuvent être difficiles. En cas d’étourdissement, il faut toujours se réhydrater. La calotte glaciaire au sommet requiert également des équipements adéquats : chauffe-mains, vêtements hermétiques, lunettes de soleil, etc.

Les différents chemins possibles

Afin de découvrir le Kilimandjaro de manière « touristique », il est recommandé de choisir le circuit de Marangu. Celui-ci part depuis une altitude de 1600 mètres. Ce sentier traverse une forêt humide et s’avère être assez facile. Pour les plus courageux, la route Mweka leur propose le plus court chemin mais le plus dangereux. Une seule crête sur ce parcours fait 22 km. Plus difficile encore, la route Umbwe implique une acclimatation des plus difficiles et présente des pentes raides.

post

Comment s’amuser avec un frisbee ?

Le premier frisbee a vu le jour dans les années 40. Depuis tout ce temps, ce loisir a pu amuser aussi bien les petits que les grands. Les parties peuvent même durer des heures, tant c’est amusant. Une journée bien ensoleillée et c’est parti pour un maximum d’amusement avec cet accessoire.

Jouer aux cibles

Ce type de jeu requiert de l’adresse : le frisbee doit être lancé sur des cibles. Ces derniers sont des cercles tracés sur le sol avec de la craie. Afin de s’amuser encore plus, les dessins circulaires sont nombreux (comme pour la cible de fléchettes) et chaque cercle correspond à un point. Chaque zone sera dessinée avec une couleur distincte. Le frisbee est lancé depuis un endroit précis à distance. Chaque joueur lance plusieurs fois afin de gagner le plus de points.

Quid de l’ultimate frisbee ?

L’ultimate frisbee met en avant à la fois stratégie et habilité. Ce jeu se joue en équipe. Avant de jouer, il faut délimiter le terrain. Les joueurs se font des passes jusqu’à attraper le frisbee dans « l’en-but » de l’équipe adverse. Deux premières zones sont réservées aux deux équipes, la zone de derrière dénommée l’en-but doit être protégée et c’est là qu’il faut marquer. Le frisbee ne doit être tenu pendant plus de 5 secondes. Les déplacements ainsi que les passes de main à main sont interdits. A chaque fois que le frisbee sort du terrain, il revient à l’équipe adverse.

Le frisbee prisonnier

Le frisbee prisonnier se joue dans un terrain divisé en trois zones. Les lanceurs se tiennent dans les deux zones latérales. Les receveurs sont dans la zone centrale et doivent éviter d’être touchés par le frisbee lancé. Pour marquer, il faut arriver à toucher tous les lanceurs adverses tout en faisant des passes. Le receveur touché deviendra alors prisonnier. Afin de s’en sortir, il faut toucher un des lanceurs en trois essais. Le frisbee tombé dans la case des prisonniers peut être récupéré par ces derniers.

post

Les meilleurs endroits pour faire de l’escalade

L’escalade est en passe de devenir un sport de plus en plus à la mode. Auparavant pratiquée en extérieur, cette discipline connaît actuellement la révolution d’être pratiquée en salle. Ce sport fait travailler le corps dans sa totalité. Aussi, grimper requiert grandement de la volonté. Dans cet article, trouvez les plus beaux spots d’escalade à travers le monde.

El Capitan aux Etats-Unis et Mont Roraima au Venezuela

Le mont El Capitan se trouve dans le parc national du Yosemite, aux États-Unis. Cette masse de roche dressée verticalement atteint les 900 mètres de haut. Les deux faces principales font le bonheur des amateurs d’escalade. De son côté, le Mont Roraima au Venezuela constitue une frontière partagée entre deux autres pays : le Brésil et le Guyana. Il figure parmi les plus anciennes formations géologiques de tous les temps. Les falaises y culminent à une hauteur de 400 mètres.

Les gorges du Verdon en France et Geyikbayiri en Turquie

Les gorges du Verdon constituent un des sites d’escalade les plus appréciés au monde. Ses murs de calcaire sont d’un blanc immaculé et attirent les grimpeurs des quatre coins de la planète. Cet endroit est surtout apprécié pour ses magnifiques paysages ainsi que pour le niveau de difficulté de chaque épreuve. La Turquie a également son mot à dire en la matière avec Geyikbayiri, le plus important site d’escalade du pays. Chaque falaise est disposée de manière à permettre au grimpeur, soit d’éviter ou de s’exposer au soleil.

Getu He en Chine et Dobongsan en Corée du Sud

La Chine possède des formations calcaires en arche : Getu He. Ce site, situé dans une vallée, fait le bonheur des grimpeurs grâce à des falaises monobloc qui s’étendent sur des kilomètres. La plus remarquable présente un énorme trou en son milieu, de quoi ravir les plus mordus de la discipline. La Corée du Sud possède également un endroit propice à l’escalade. De plus, ce lieu se trouve à proximité de la capitale Séoul. Outre ce sport extrême, les adeptes pourront également pratiquer la randonnée.

post

Gilet lesté : comment l’utiliser lors de vos exercices ?

Un gilet lesté est tout simplement un gilet qui comporte des poches remplies de sable ou de fer pour augmenter son poids que l’on porte lors d’exercices physiques. On supporte un poids supplémentaire, donc on a besoin de plus de force, de résistance et d’effort que lors d’un entraînement « normal ».

Pourquoi porter un gilet lesté ?

Un gilet lesté est équipé de petites poches pouvant être remplies de sable ou de plaques d’acier. L’objectif dans le port d’un gilet lesté est d’ajouter un poids supplémentaire à son poids corporel pour rendre l’entraînement plus dur. Cela vous aidera à renforcer vos muscles et votre résistance physique tout en gagnant plus de force et en brûlant une plus grande quantité de calories. Un gilet lesté peut être utilisé lors d’une simple marche, lors des exercices de musculation, pour faire de la course sur un tapis roulant ou durant les séances d’entraînement de crossfit.

Porter un gilet lesté lors d’une marche rapide

Les personnes qui n’aiment pas courir et qui souhaitent ajouter de l’intensité dans leur marche, peuvent enfiler un gilet lesté. Il est conseillé d’essayer une marche rapide à plat et en montée avec un gilet lesté qui est adapté à sa condition physique. Il est à noter que le poids supplémentaire voulu peut varier d’un individu à un autre. Optez pour les gilets lestés munis de petites poches amovibles qui vont vous permettre d’ajuster le poids en fonction de vos besoins. Que vous vous promeniez avec votre chien, ou vous vous baladiez dans un parc ou marchiez dans la rue, vous pouvez utiliser un gilet lesté.

Pour un entraînement plus  intense

Pour ceux qui aiment rester à la maison, un gilet lesté est idéal pour effectuer des pompes, des tractions, de la course sur un tapis roulant, des exercices abdos fessiers, etc. En général, un gilet lesté est compatible avec un large éventail d’entraînements. Pour débuter, il est recommandé de porter un gilet lesté qui ne dépasse pas 10 % de son poids corporel. Cela évite toute déformation physique et les risques de blessures.

post

Les lacs d’Auvergne, dépaysants et verdoyants

L’Auvergne est un petit coin de paradis pour les promeneurs et les amoureux de la nature. De nombreux lacs et autant d’étangs vous permettront de profiter des beaux jours ou de réaliser de longues promenades d’automne. Ces espaces préservés sont éparpillés aux quatre coins du département et seront une oasis de fraîcheur l’été venu. Bon nombre d’entre eux sont aménagés et vous offriront des loisirs supplémentaires. Sillonnez l’Auvergne à la recherche de ses fabuleux lacs et partagez des baignades en famille.

Quels sont les plus beaux lacs d’Auvergne ?

Parmi les plus célèbres et fréquentés, le lac Chambon accueille des milliers de visiteurs en quête de détente et de divertissements. Vous pourrez flâner sur le sentier de randonnée qui sillonne les bois mais également vous baigner et nager au gré des flots en admirant les montagnes lointaines. Sur place, la buvette vous rafraichira et le restaurant sera l’occasion de festoyer en admirant les flots.  Si l’envie vous venait de passer la nuit sur le site, de multiples structures sont présentes pour vous accueillir dont des lodges, des chalets, des cottages, des cabanes de charme et un hôtel. Les nombreuses baignades que vous réaliserez dans les lacs d’Auvergne, vous inviteront à entrer en communion avec la nature.

Les autres lacs d’Auvergne propices à la baignade

Outre le lac Chambon, bien d’autres domaines vous offriront de longues après-midi de farniente. Le lac de la Tour d’Auvergne conjugue loisirs et nature. Sur place, vous pourrez vous adonner à des séances de kayak, de pédalo et de canoë. Des tables de pique-nique, des aires de jeux et un parcours d’orientation, agrémenteront votre visite. Le plan d’eau de la Tour d’Auvergne, lové entre ciel et terre, sera propice aux sorties en famille. Sur place, vous pourrez vous baigner mais également pêcher et vous balader tout au long du parcours de santé. Enfin, des aires de jeux ainsi qu’un terrain de football, de pétanque et un cours de tennis, sont implantés sur le site. L’Auvergne, ses monts, ses lacs et ses plans d’eau, sont une invitation à la baignade.

Le plus grand lac naturel d’Auvergne, le lac d’Aydat

Une foule d’activités et autant de baignades vous attendent sur le site du lac d’Aydat. Vous pourrez louer une planche à voile à la base nautique et vous faire bronzer sur la plage mais également franchir le parcours en VTT, pêcher durant de longues heures et vous balader à dos d’âne ou de cheval. Le restaurant vous régalera avec des petits plats du terroir, préparés avec amour. Enfin, d’autres lacs d’Auvergne seront propices aux baignades à l’image du lac des Hermines et du lac d’Aubusson d’Auvergne. Une multitude de plans d’eau sont accessibles dans cette fabuleuse région et des promenades bucoliques vous attendent sur les rives des lacs plus sauvages, tel que celui de la Cassière ou de Guéry. L’Auvergne demeure la région idéale pour se baigner, se ressourcer et respirer l’air pur des montagnes.

post

Comment trouver le ballon de gym qui vous convient ?

Unballon de gym est un accessoire qui va vous permettre de vous entraîner de façon amusante comme si vous étiez un enfant qui joue avec un grand ballon. Lors de l’accomplissement de vos exercices, vous aurez besoin de rester stable et en équilibre. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver la taille adéquate et le bon modèle, pour un entraînement optimal.

Acheter la balle de la bonne taille

Les ballons de fitness sont disponibles en plusieurs tailles, des plus grandes aux plus petites. Il n’existe pas vraiment pas de règles dans le choix d’un ballon de gym. En général, les sportifs choisissent la taille du ballon proportionnelle à la leur. Assurez-vous que lorsque vous êtes assis sur votre ballon, vos jambes forment un angle de 90° ou un peu plus. Si vous mesurez entre 1,50 m et 1,63 m, optez pour une balle de 55 cm. Si vous mesurez entre 1,65 m et 1,80 m, choisissez une balle de 65 cm. Si vous faites entre 1,83 m et 2 m, une balle de 75 cm sera la plus adaptée.

Quid du poids de l’utilisateur ?

Certaines personnes sont en surpoids ou obèses et peuvent se poser la question si elles peuvent utiliser une gym ball ou non. Pour ces individus, il est important que la balle soit résistante à l’éclatement et puisse supporter un poids lourd. Il est même prudent de choisir une balle qui n’éclate pas tout de suite en cas de crevaison car cela pourrait vous blesser si vous êtes en plein exercice. Certains modèles anti-éclatement laisseront l’air s’échapper lentement s’ils sont perforés, pour davantage de sécurité.

Comment utiliser pour la première fois un ballon de gym ?

Vous avez enfin obtenu votre ballon d’entraînement ? Voici quelques conseils pour l’utiliser en toute sécurité si vous êtes un débutant. Asseyez-vous sur le ballon avec les deux pieds à plat sur le sol et les genoux à un angle de 90°. Choisissez un endroit suffisamment spacieux pour vous entraîner. Si vous avez un partenaire d’entraînement, demandez-lui de tenir le ballon jusqu’à ce que vous maîtrisiez l’équilibre et les exercices que vous pratiquez : yoga, musculation, pilates, aérobie, fitness, etc.