post

Pantalon d’équitation : faire le bon choix

Lors du choix d’un pantalon d’équitation, il faut tenir compte de nombreux facteurs, tels que la discipline, le matériau, l’adhérence, le style et la respirabilité. Vous trouverez ici toutes les informations dont vous avez besoin avant de vous lancer dans l’achat d’un pantalon d’équitation.

Choisir le pantalon d’équitation en fonction de la discipline

Il existe de nombreuses disciplines équestres parmi lesquelles choisir. Citons, par exemple, le parcours d’obstacles de montagne ou Mountain Trail, la voltige, le dressage, l’endurance, le saut d’obstacles ou Hunter, le « poney », l’Equifeel, le Paddock Polo, le Western, l’Equifun ou l’« aptitude sport et loisir ». Assurez-vous d’acheter le pantalon d’équitation qui correspond à votre discipline. 

Choisir le pantalon d’équitation en fonction du climat

Vous aimez vous balader dans les endroits enneigés ou par temps froid ? Il est plus judicieux de choisir des pantalons d’équitation qui offrent une protection thermique et qui tiennent chaud. Pour rendre l’équitation plus agréable par temps froid, choisissez un pantalon d’équitation chaud avec une doublure en polaire. Pour plus de confort sur les routes enneigées, choisissez un modèle imperméable. Certains pantalons d’équitation d’été bénéficient également de matériaux dotés d’une technologie de thermorégulation et d’une protection contre les UV. Les pantalons d’équitation de mi-saison sont en revanche adaptés à cette période de l’année.

Les grips : des éléments importants d’un pantalon d’équitation

Il existe deux principaux types de style de siège pour les pantalons et les collants d’équitation : le patch aux genoux et le fond intégral. Tout dépend de la façon dont on les utilise. Les pantalons d’équitation avec patchs aux genoux sont, comme leur nom l’indique, constitués de patchs en tissu ou en silicone à l’intérieur des genoux. Ils offrent une excellente stabilité au cavalier en selle. Les pantalons d’équitation avec fond intégral sont, de par leur appellation, également fabriqués en silicone ou dans un autre matériau adhérent, des fesses jusqu’aux genoux et à la mi-mollet. Le fond intégral assure un maintien sûr et assure la stabilité du corps du cavalier lorsqu’il dirige le cheval. Ce qui est tout particulièrement pratique lors du dressage.

post

Faire de la randonnée en montagne pour se ressourcer

Il existe de nombreuses activités qui peuvent contribuer à évacuer le stress, notamment, la randonnée, et tout particulièrement, celle en montagne. Si vous avez envie de prendre du plaisir et de changer d’air en même temps, rien de tel qu’une petite rando ! Cependant, il faut vous y préparer parce que ce loisir ne s’improvise pas.

Les équipements à préparer avant de partir en randonnée

S’équiper pour une randonnée en montagne nécessite un grand nombre de matériels, sans compter les chaussures de rando et les vêtements chauds. Lorsque vous décidez de partir en randonnée en montagne, il vous faudra préparer un sac. Vous devez y mettre une petite serviette, une grande bouteille d’eau et quelques snacks. Vous devez également prévoir une trousse de premiers secours. Parce que vous allez monter en altitude, vous devez donc vous munir de vêtements suffisamment chauds. Choisissez un pantalon plutôt qu’un short, un chapeau plutôt qu’une casquette et un coupe-vent plutôt qu’un blouson en cuir. 

Ce qu’il faut pour réussir sa rando détente 

Randonnées, longues promenades… Et ce n’est pas tout. Vous devez également tenir compte du fait qu’il s’agit d’un long séjour. Vous devez donc prévoir plusieurs activités pendant votre voyage. Le plus important est de vous détendre et de faire le plein d’énergie. Ainsi, vous pouvez programmer un petit barbecue une fois arrivé sur le lieu d’hébergement. Vous devez également réserver un peu de temps libre pour votre voyage. N’oubliez donc pas d’apporter de la musique, de préférence douce. Surtout, n’oubliez pas votre appareil photo. Vous pourrez ainsi immortaliser chaque moment de votre voyage.

Choisir le bon endroit pour votre randonnée

Il existe plusieurs itinéraires de randonnée en France. Parmi eux, le désert de Chartreuse, qui propose des randonnées au pied des contreforts du Grand Som. Cet itinéraire permet de profiter de la nature paisible et des forêts qui s’étendent tout au long du parcours. Impossible de passer à côté des crêtes choisies pour la construction du premier ermitage des moines chartreux. Un chemin longeant le monastère vous conduira à Correrie. Ce musée est consacré à la Grande Chartreuse. Bref, en choisissant cet agréable itinéraire, vous allez oublier vos tracas et votre quotidien et tirer profit de votre séjour-découverte.

post

Les équipements à prévoir pour un trekking en montagne

Activité préférée des campeurs et amoureux de grands espaces, le trekking permet de découvrir la nature autrement et d’admirer des paysages époustouflants. Vous prévoyez justement votre première sortie en montagne ? Il est conseillé de bien vous équiper pour en profiter à fond. Voici les affaires dont vous ne pourrez pas vous passer pour votre trekking en montagne.

Les vêtements à prévoir

Les températures en montagne sont souvent très basses. Voilà pourquoi, il est préférable que vous soyez paré pour affronter le froid grâce aux bons choix de vêtements. Le mieux, c’est d’adopter le système des trois couches. Prévoyez, donc, des tee-shirts, une polaire et un manteau imperméable en dernière couche. Une doudoune peut être nécessaire en cas de conditions extrêmes. Emportez aussi un pantalon, un pantacourt spécial trekking et des shorts. Côté chaussures de trekking, optez pour une paire avec une taille au-dessus de vos chaussures de ville.

Le sac de trekking : un accessoire indispensable

Bien évidemment, vous aurez besoin d’un sac de trekking pour transporter toutes vos affaires sans vous alourdir. Un sac à dos de volume entre 20 et 40 litres est suffisant si vous partez pour un trekking de quelques jours. Choisissez les modèles avec des sangles réglables, une ceinture et d’autres options pratiques. Afin d’apporter une double protection à vos équipements en cas de pluie, n’oubliez pas de prévoir de petits pochons pour accueillir vos vêtements et autres accessoires.

Les autres accessoires incontournables

Pour un trekking en montagne, vous devez aussi prévoir d’autres accessoires comme un sac de couchage et une tente imperméable. Il y a aussi les autres petits équipements qui vous seront utiles lors de votre randonnée en montagne. Vous devez, en effet, penser à mettre de la place pour une lampe frontale, une carte de la zone de randonnée et un couteau suisse dans votre sac à dos. Prenez aussi la trousse de secours, une gourde, un chapeau à bord, de la crème solaire et des lunettes de soleil.

post

Faire du char à voile durant les vacances d’été

En plus de se baigner ou de se prélasser sur la plage, on peut également effectuer plusieurs activités durant les vacances au bord de la mer. Le char à voile fait partie de ces activités qui ont la cote auprès des français durant leurs vacances d’été.

Les essentiels à savoir

Autrefois utilisé pour le transport de matériaux en Egypte antique et en Chine, puis en tant que navette pour celui des personnes en Hollande, le char à voile est actuellement devenu une discipline sportive populaire en France, en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni ainsi qu’aux Etats-Unis. Le char à voile est un petit char à trois roues qui ne se déplace que par la force du vent exercée sur sa voile tel un navire à voile. Bien qu’il se présente avec un design assez atypique, le record de vitesse détenu par un char à voile dépasse les 200 km/h.

Les précautions à prendre

Le char à voile est une activité qui se pratique en plein air, de ce fait, il y a une grande exposition du corps aux rayons UV. Dès lors, il est avant tout conseillé de bien se protéger les yeux avec des lunettes adéquates. Aussi, l’application d’une crème solaire est également recommandée afin de prévenir des coups de soleil. De plus, avoir une bonne hydratation est toujours recommandé comme lors de toutes les activités sportives.

Où faire du char à voile en France ?

Le char à voile est une discipline qui est plutôt destinée à la partie nord de la France. On y retrouve presque tous les meilleurs spots. La Normandie, par exemple, abrite à elle seule, une dizaine de sites tels que l’anse de Sciotot, les plages du Débarquement, Trouville-sur-Mer ou encore Jullouville. La baie de Somme offre également quelques 25 kilomètres de plage dédiés aux amateurs de la discipline. Sinon, en Bretagne, la presqu’île de Quiberon et le nord de la Loire abritent également plusieurs sites de char à voile.

post

Passer des vacances dans les Landes : à voir et à faire

Envie de passer des vacances dans les Landes ? Cette belle région du Sud-Ouest de la France ou « Midi Atlantique » se démarque par ses paysages variés entre mer, lacs et forêts. Du côté de Mont-de-Marsan ou de Biscarrosse, les activités ne manquent pas, sur terre mais aussi dans l’eau.

Quelques activités pour passer de bonnes vacances dans les Landes

Deuxième département le plus vaste de France, Les Landes se situent dans le territoire de la Gascogne et présentent des paysages exclusifs qui ne se trouvent nulle part ailleurs en Europe.

Le littoral de ce département de Nouvelle-Aquitaine s’étend sur plus de 100 km et les adeptes des sports de glisse y trouvent des spots de qualité. De grandes plages de sable fin sont à disposition des baigneurs et des sportifs aimant le char-à-voile, le beach volley ou encore le footing. Ceux qui préfèrent l’eau douce trouveront leur bonheur en se rendant sur le site des plus beaux lacs des Landes à Parentis-Biscarosse ou Mimizan par exemple.

Des balades nature dans les forêts des Landes

Passer des vacances dans les Landes permet aussi de faire des randonnées dans le Parc Naturel Régional à la faune et à la flore uniques ou sur les terres vallonnées d’Armagnac, le Tursan, la Chalosse, etc. Vous pourrez alors vous arrêter dans les petites auberges gastronomiques proposant les spécialités du pays : volailles fermières, bœuf de Chalosse, floc de Gascogne mais aussi armagnac et vin du Tursan.

De nombreux campings de qualité jalonnent ces terroirs d’exception : profitez du bon air marin pour vous ressourcer et vous donner envie de vous adonner à de multiples activités. Optez soit pour une tente, soit pour un mobil home confortable suréquipé avec télévision, lave-vaisselle, climatisation, et même parfois jacuzzi.

post

Comment choisir le meilleur bodyboard ?

Le choix d’un bodyboard dépend de nombreux paramètres et de votre expérience que vous soyez débutant ou ayant un niveau plus élevé dans les variétés de vagues. Cela signifie que le meilleur bodyboard pour vous n’est peut-être pas le meilleur bodyboard pour votre ami ou votre proche.

Qu’est ce que le bodyboard ?

Le bodyboard est proche du surf mais la différence réside dans le fait que vous devrez surfer sur les vagues en position couchée, près de la surface de l’eau. De plus, la planche que vous utilisez est plus courte. Comme tout sport nautique, le bodyboard peut être dangereux pour les personnes non expérimentées et les débutants qui devraient suivre les conseils des bodyboarders confirmés. Ces derniers peuvent donner des conseils sur la météo et la hauteur des vagues adaptées aux débutants.

Le bodyboard en fonction de la taille et du poids

Un bodyboard ayant une longueur d’environ 40 à 42 pouces (101 à 107 cm) est adapté aux hommes et femmes de grande taille et ceux de 38 à 40 pouces (97 à 101 cm) pour les personnes de plus petite taille. De nombreux bodyboarders portent également une laisse pour s’attacher à la planche et des palmes qui vont les aider à se propulser dans les vagues. Ce loisir peut être pratiqué par tout le monde, y compris les enfants qui ont aussi leur propre bodyboard (33 à 37 pouces soit 83 à 93 cm). La capacité de charge maximale du bodyboard est à vérifier lors de l’achat et elle doit correspondre à votre poids.

Votre bodyboard en fonction du noyau et de votre expérience

Quel noyau ou core est idéal pour les débutants et les expérimentés en bodyboard ? On recommande en général un noyau en polyéthylène pour les débutants et ceux de niveau intermédiaire. Il est souple, facile à manier et à contrôler. Quant au noyau en polypropylène, il est plus rigide, donc il offre la rapidité et la réactivité que recherchent les pratiquants expérimentés.

post

Surf et plage : comment choisir son boardshort ?

Il est important de bien choisir la taille, la qualité du tissu et les autres fonctionnalités pour un meilleur ajustement et confort de votre boardshort. À part cela, il y a des grandes marques (O’Neill, Rip Curl, Billabong, Quicksilver, Volcom, etc.) qui sont plus spécialisées dans la fabrication des boardshorts dédiés au surf, vous pouvez choisir parmi les meilleurs produits de ces fabricants.

La qualité du tissu

La qualité du tissu est importante dans la mesure où il permet d’avoir une grande liberté de mouvement lorsque le matériau est hautement extensible. Les boardshorts fabriqués avec du tissu extensible dans les 4 sens (élasthanne, spandex ou lycra) sont de très bonne qualité. En outre, vous êtes exposé au soleil, donc, un tissu offrant une protection solaire UPF 50+ permet de protéger votre peau.

La taille

Pour obtenir un ajustement parfait et d’une grande liberté de mouvement, il est important de choisir la bonne taille qui correspond à votre morphologie. Les surfeurs qui ont des corps bien bâtis sont plus souvent à l’aise dans un boardshort court. Ce qui mettra bien évidemment en valeur leur silhouette musclée. Pour les surfeurs de petits gabarits, il est recommandé de porter un boardshort avec une longueur au niveau des genoux. 

Le temps de séchage

Le séchage rapide est une autre propriété à considérer, car il assure votre confort une fois que vous êtes hors de l’eau et que vous vous promenez sur la plage. Les matériaux légers ont un temps de séchage rapide, mais le processus peut être accéléré par un revêtement hydrofuge durable (DWR) ou hydrophobe, une technologie utilisée par les boardshorts haut de gamme d’aujourd’hui. Se promener avec un short humide contribuera à l’irritation de la peau.

post

Pourquoi préférer une location de vacances au lac Leman ?

Le lac Léman est un lieu plus qu’agréable, proposant à la fois des plages ensoleillées et la fraîcheur des montagnes. Les visiteurs y sont nombreux chaque année pour s’adonner aux nombreuses activités et se reposer dans leur hébergement de plein air.

Une location en camping pour se ressourcer

La location de vacances au lac Leman est un chalet ombragé en bois, un emplacement pour mobil home ou une tente entourée de verdure. Si vous préférez les lieux atypiques, le camping 3 étoiles propose aussi des tentes lodges conçues en bois et en tissu particulièrement agréables en été, dotées de plusieurs chambres et d’une kitchenette pour vous restaurer à l’heure souhaitée. Avec ou sans sanitaire, ces hébergements offrent tout le nécessaire pour passer de bonnes vacances. De nombreuses activités attendent les campeurs à tout moment de la journée : football, ping pong, etc.

Les chalets loués près du lac Léman

Le chalet est un des hébergements préférés de ceux qui découvrent la région de Haute-Savoie. Cette location de vacances au lac Léman est conçue pour les couples comme les familles nombreuses. Doté de 3 chambres, le grand chalet est tout équipé avec un lave-vaisselle et tout le confort souhaité. 2 VTC sont laissés à disposition durant tout le séjour. Grâce à la terrasse couverte, l’ensemble des repas peut être pris en extérieur, même lorsqu’il pleut.

La location à la nuit permet de réserver pour le temps souhaité et de profiter pleinement des nombreux sites de loisirs à proximité comme la base nautique de Sciez sur le golfe de Coudrée, le port de plaisance ou encore les stations d’hiver. D’innombrables visites sont possibles au détour des villages médiévaux et des petits hameaux typiques comme Excenevex, Margencel ou Massongy.

post

Du surf en France : découvrir les meilleurs spots !

Le surf est un sport passionnant qui demande de l’entraînement et surtout des connaissances poussées en la matière, faute de quoi il peut s’avérer dangereux. Cette activité nautique est appréciée partout dans le monde. Après les États-Unis, la France est le deuxième espace maritime de la planète à disposer d’un grand littoral de 5 853 kilomètres pour s’adonner à ce sport de glisse intense. Voici quelques spots célèbres où vous pourrez pratiquer.

La Nouvelle-Aquitaine : 8 spots à tester

La région Nouvelle-Aquitaine concentre près de  90 % des spots de surf de France. Plus de 8 spots vous sont offerts sur place pour profiter de ce sport palpitant. La presqu’île du Cap Ferret offre d’ailleurs ses meilleures vagues le long de la Côte d’Argent. Un des spots les plus prisés du coin, situé au nord du bassin d’Arcachon en Gironde. 25 kilomètres de côtes et de plages de sable fin vous attendent pour vous adonner au plaisir de la mer et de la glisse.

En Bretagne : un petit coin de paradis pour les surfeurs

Bien que son nom sous-entende le calme et la tranquillité de ses beaux paysages, la Bretagne met aussi à votre disposition de belles vagues qui vous permettront de profiter intensément du surf. En effet, son littoral déchiqueté vous fournit tous les bons endroits pour vous mettre à l’eau. Du Beach Break de Guidel au spot de rochers du Minou, en passant par le superbe panorama de Palue, sans dévier « Le » spot breton de la Torche, tous ces lieux d’exceptions vous invitent à tester ses grosses vagues. En Bretagne que vous débutiez ou que vous soyez déjà professionnel, vous êtes le bienvenu.

La Charente Maritime : de superbes vagues pour du surf sans pareil

Si vous aimez les sensations fortes, le surf est sans nul doute le sport que vous aimerez apprendre. En Charente-Maritime, vous disposez de plusieurs spots incroyables pour commencer : L’Île de Ré, l’Île d’Oléron, la Côte sauvage et bien plus encore. Sur ce terrain de jeu immense, vous aurez droit à des vagues douces et agréables pour les débutants et d’autres des tubes bien épais pour ceux qui ont déjà la main. La Charente-Maritime marquera également votre passage, avec son paysage marin époustouflant composé de dunes et de plage de sable fin sur des kilomètres.

post

Comment choisir son casque moto ?

Le casque est un accessoire incontournable lorsqu’il s’agit de conduire un « deux-roues », et ce, aussi bien pour une moto, un scooter que pour un vélo. Il est le garant de votre sécurité routière en protégeant votre tête en cas d’accident. De ce fait, il est préférable de ne pas choisir votre casque au hasard. Voici quelques conseils pratiques qui vous aideront à faire le bon choix. 

Les critères de choix important

Lors de l’achat d’un casque, il est important de respecter certaines règles de base. De cette manière, vous pouvez protéger votre vie et votre sécurité sur la route. La visibilité, l’équipement intérieur et la ventilation sont les principaux critères de sélection, en particulier pour les casques intégraux. La visibilité est très importante, c’est pourquoi vous avez besoin d’une bonne visière, propre et sans rayures. L’intérieur du casque doit être hygiénique et facile à nettoyer, tout en protégeant votre tête. Une bonne aération du casque est importante non seulement pour le confort, mais aussi pour la santé. Il devrait y avoir une excellente circulation de l’air à l’intérieur.

Les différents types de casques

En ce qui concerne la forme et le style de casque moto, il existe plusieurs modèles. Il y a le casque jet qui est à la fois léger et pratique. Il convient surtout aux courts trajets et en période estivale grâce à sa ventilation naturelle assurée. Par contre, il ne protège pas votre visage. Ensuite, il y a le casque modulable. Comme son nom l’indique, ce dernier peut être transformé selon vos besoins : intégrale en hiver, et jet en été. Puis, il y a le casque intégral. Ce modèle offre une protection maximale : visage et tête. Pour terminer, il y a le casque tout-terrain. Celui-ci est surtout recommandé aux amateurs de cross et de parcours boueux. Il protège de manière optimale votre visage. 

Quels matériaux pour un meilleur casque moto ? 

Sachez que tous les casques n’ont pas les mêmes matériaux de fabrication. C’est de cette diversité que viennent les variations au niveau du prix et de la gamme. Plus les matériaux dans lesquels un modèle est fabriqué sont spécifiques, plus le prix est élevé. Vous avez 4 grandes familles de matériaux spécialement désignés pour la fabrication de casque. Il y a la coque thermoplastique qui se retrouve surtout sur la majorité des casques d’entrée de gamme. Puis, il y a la fibre de verre, un composant plus léger et qui assure un meilleur confort. Pour finir, il y a les fibres composites. Il s’agit d’un mélange de fibres de verre, de carbone et d’aramide. Cette matière fournit une meilleure protection, car les milliards de cristaux qui composent la coque du casque présentent une très grande résistance aux chocs. De surcroît, cette caractéristique rend le casque encore plus léger.